Mur végétal intérieur : naturel ou stabilisé ?
12 juin 2020
Participation au Salon Vivre l’Entreprise 2021
28 mai 2021

Une plante stabilisée, c’est quoi ? Une plante stabilisée, pourquoi ?

plantes stabilisées sans entretien design vegetal decoration

La nature fait bien les choses, plantes naturelles, plantes stabilisées, …

Une plante stabilisée est une plante naturelle, ce n’est pas une plante artificielle, mais si elle est bien naturelle, son état de nature a été figé afin de lui donner une longévité exceptionnelle, de plusieurs années. 

Historiquement, la toute première méthode de préservation des plantes est celle du séchage. Si elle est relativement facile à mettre en œuvre et qu’elle permet la préservation des principes actifs et des qualités nutritives, en revanche avec cette méthode, les plantes et les fleurs perdent, à quelques exceptions près, tout intérêt esthétique.

Paradoxalement, c’est l’avènement du plastique dans les années 60 avec la création des premières plantes artificielles qui a stimulé la recherche de solutions alternatives, plus élégantes, qui partant de la fleur elle-même, permettraient  une conservation sur le très long terme. Jardiniers, botanistes, fleuristes, biologistes et mêmes taxidermistes de tout bord se sont mis en quête du Saint-Graal, celui de la jeunesse éternelle des plantes et des fleurs. L’histoire des plantes stabilisées était en route.

Les balbutiements de la stabilisation des plantes et des végétaux

Une première voie a été suivie dans les années 70, celle de la lyophilisation. Cette technique, inventée par les français Arsène d’Arsonval et Fréderic Bordas en 1906 et popularisée plus tard par la Nasa au début de la conquête spatiale, pour la conservation des repas, a trouvé un écho surprenant chez les fleuristes. Il s’agit en fait d’une technique bien particulière de séchage. Les fleurs, car il s’agit essentiellement de fleurs, sont d’abord congelées. L’eau, sous forme de glace, est ensuite extraite par sublimation, c’est-à-dire en passant directement de l’état solide à l’état gazeux, sans passer par l’état liquide. Cette petite prouesse est possible sous vide d’air total. Le résultat obtenu est très satisfaisant sur le plan visuel et les fleurs, qui restent  fragiles, peuvent se conserver assez facilement plusieurs mois.

Dans la période 70-80 de nombreux brevets sont déposés, fruits d’une recherche soutenue pour l’obtention d’une méthode de stabilisation des fleurs et des plantes. Plusieurs techniques émergent alors, elles reposent toutefois sur un même principe de base, remplacer la sève de la plante par de la glycérine naturelle, mais cependant, suivant les plantes, les façons d’y parvenir sont très différentes.

plantes stabilisées mur vegetal stabilise concessionnaire voiture
plantes stabilisées sans entretien design vegetal decoration

Plantes stabilisées par la glycérine végétale

Commençons par préciser ce qu’est la glycérine (appelée aussi glycérol). Il s’agit d’un produit très largement utilisé dans les produits cosmétiques, on le trouve dans les crèmes de visage, les laits, les baumes, les masques, les savons, les dentifrices, etc. La glycérine rentre dans ces compositions car elle possède un fort pouvoir hydratant, protecteur et nourrissant. On l’utilise aussi dans les préparations culinaires comme additif, dans ce cas ce sont ces qualités émulsifiantes qui sont recherchées. C’est-à-dire sa capacité à se mélanger avec un autre liquide et à stabiliser l’émulsion obtenue. Sa fabrication est obtenue à partir d’une huile végétale, comme le colza, à laquelle on ajoute de la soude ; de ce mélange on obtient du savon d’un côté et la fameuse glycérine de l’autre. La glycérine végétale est au final un produit incolore, inodore, légèrement sucré et biodégradable. Dans le cas qui nous concerne, la conservation des plantes, ce sont ses qualités émulsifiantes qui sont recherchées, en effet la glycérine est capable de se mélanger avec l’eau (jusqu’à l’équivalent de son poids) et de former une solution stable. C’est ce mélange, qui dans des proportions variables, va être utilisé pour remplacer la sève des végétaux. L’émulsion, glycérine et eau, va figer la plante, et la maintenir hydratée de façon permanente.

A chaque type de plante, de fleur ou de végétal, sa méthode de stabilisation

plantes stabilisées substitution

Stabilisation par substitution

La sève est constituée de plus de 95% d’eau, elle a pour vocation de transporter les nutriments et sels minéraux utiles au développement des plantes. Elle a aussi pour vocation de réguler la température des plantes, grâce à l’évaporation.

La toute première technique de stabilisation, qui concerne principalement les plantes feuillues et les arbustes, consiste donc à utiliser ce principe d’évaporation naturelle. Les plantes récoltées à maturité sont coupées puis placées dans une serre à température et hygrométrie contrôlée, dans des conditions proches d’une douce journée d’été. Les tiges sont mises à tremper dans une solution d’eau et de glycérine. Progressivement alors que la sève va s’évaporer le liquide de substitution va se propager dans la plante jusqu’à la remplacer totalement. L’ensemble du processus va demander, suivant les types de végétaux, de une à trois semaines. Chaque plante possède aussi sa recette propre dans le délicat dosage de la température ambiante, du taux d’humidité, de la proportion de glycérine.

plantes stabilisées réhydratation

Stabilisation par réhydratation

Cette méthode est principalement réservée aux mousses et aux lichens, végétaux qui ne possèdent pas de tiges. Dans ce cas, les plantes sont récoltées, nettoyées, puis séchées. Elles sont ensuite réhydratées.  Pour les mousses, cette réhydratation est obtenue par pulvérisation d’une solution d’eau et de glycérol, chauffée à 40°. Pour les lichens, la réhydratation est obtenue par trempage dans des bains. Une fois parfaitement réhydratées, les plantes sont mises à sécher dans des conditions très contrôlées.

Stabilisation des couleurs

Les processus naturels de production des pigments sont stoppés dans le cas des plantes stabilisées, notamment la photosynthèse qui produit la cholorophyle de couleur verte. Pour restituer les couleurs, on ajoute aux solutions de substitution des colorants alimentaires qui donneront aux plantes la vivacité de leur éclat naturel. Pour certaines créations on peut aussi changer la couleur des plantes, c’est ainsi que le lichen stabilisé est proposé dans une gamme d’une vingtaine de couleurs différentes.

Quels sont les avantages d’une plante stabilisée?

Le premier est le plus important est sa durabilité. De quelques semaines pour une plante vivante on passe à plusieurs années pour une plante stabilisée. Les plantes conservent leur aspect, leur souplesse, leur fraîcheur, sans besoin d’ intervention. Plus d’arrosage, plus de traitement, plus d’entretien. Il convient seulement de les conserver en intérieur dans une pièce tempérée, à l’abri des rayons de soleil directs, au niveau d’ hygrométrie normal d’un lieu d’habitation, entre 40 et 60% d’humidité. L’autre avantage c’est que libérée des contraintes d’entretien, la plante stabilisée va permettre de doper la créativité des designers, décorateurs ou des architectes d’intérieur, et favoriser l’émergence de nouveaux types d’aménagement et de décoration: mur végétal, cadre vegetal, mobiliers mais aussi objets de décoration. Le végétal stabilisé s’adapte à tous les cadres de vie et de travail. Il donne aux espaces intérieurs une atmosphère naturelle et végétale, synonyme de bien-être, et cela sans aucune contrainte.

Les plantes stabilisées sont-elles écologiques?

Question fort naturelle. Alors faisons le bilan entre une plante vivante et une plante stabilisée. Il convient d’abord de prendre en compte tout le cheminement de la plante. Entre le champ et le lieu où le végétal prendra place dans une composition. Pour la plante vivante la perte est très importante, de l’ordre de 80%. C’est-à-dire que sur 100 plants récoltés, 20 seront effectivement utiles à la décoration. Cette triste statistique est le simple reflet de la fragilité et de la délicatesse du vivant qu’il va falloir conditionner, stocker et transporter en froid dirigé (pour les fleurs), déballer, installer, vendre, installer dans un lieu et remplacer régulièrement…Dans le cas des plantes stabilisées on retrouve cette règle des 20/80 mais inversée. Sur 100 plantes récoltés, 80 seront effectivement utilisés en décoration. La raison est évidente, les unités de production chargées de stabiliser les plantes sont installées sur les lieux mêmes de culture et la stabilisation, donc la préservation des plantes, va démarrer immédiatement. Elles ne subiront aucun stress pendant le transport et une fois installées, elles le seront durablement pendant plusieurs années sans nécessité d’être régulièrement remplacées.

L’autre bénéfice écologique des plantes stabilisées c’est qu’une fois en place elles ne consomment plus aucune ressource, pas d’eau ni surtout aucun intrant, engrais et produits de traitement ! Pour plus d’information, vous pouvez consulter notre article de blog comparatif entre un mur végétal intérieur stabilisé et un mur végétal intérieur naturel ici !

plantes stabilisées paroi végétale revetement murale plantes stabilisees reims paris

Origine des plantes stabilisées

Cadre Vert, le spécialiste des plantes stabilisées

Cadre Vert, acteur majeur dans le domaine de la création végétale intérieure, observe l’extraordinaire évolution qu’ont connu les plantes stabilisées depuis ces dernières années. Adoptées dès leur apparition par les architectes pour le réalisation de maquettes très réalistes, elles sont aujourd’hui devenues un fabuleux médium pour imaginer des installations végétales d’envergure en intérieur. Les procédés de stabilisation ont permis aux créateurs et designers de changer de paradigme : les plantes et végétaux ne sont plus de simples éléments de décoration, mais deviennent le point d’intérêt majeur d’un espace de vie ou de travail. En cela elles répondent à une attente forte et vitale, celle de rester connecter avec la nature. Découvrez nos dernières réalisations !

plantes stabilisées maquette architecte decorateur deco tendance reims
Image délivrée par XTU architects – AXIOM Paris 13
There are 4 comments on this post
  1. Hugo montiel
    mai 31, 2021, 5:37

    Merci pour votre commentaire madame Colzy. L’équipe Cadre Vert est fière de pouvoir vous intéresser avec des articles de qualité ! Les plantes stabilisées sont en effet des plantes NATURELLES stabilisées. Il est primordial pour nous de travailler avec des plantes de qualité supérieure qui vont embellir les espaces de travail, hôtels, restaurants, les espaces de vente etc… Je vous invite à consulter l’article de blog traitant les bienfaits acoustiques du végétal stabilisé pour complémenter les informations des informations que vous venez de découvrir à travers celui-ci.

  2. Colzy
    mai 31, 2021, 5:33

    Un nouvel article sur le blog de Cadre Vert c’est toujours une bonne nouvelle ! Parler des procédés de stabilisation est une excellente initiative. J’ai beaucoup apprécié la partie sur les origines des plantes stabilisées ! Nous ne nous rendons pas toujours compte que les plantes stabilisées que l’on peut voir dans vos réalisations sont des plantes naturelles à leurs origine.

  3. Hugo montiel
    mai 28, 2021, 10:33

    Merci pour votre commentaire ! Les procédés de stabilisation est en effet un thème riche qui mérite une place particulière dans notre espace Blog. Les plantes stabilisées est ce qu’on utilise pour tous les produits présentés dans nos catalogues “Canopée” et “Emotions” que je vous invite à découvrir ! Nous réalisons également de majestueux projets sur mesure en utilisant du végétal stabilisé ce qui permet aux entreprises de d’aménager les locaux tout en s’inscrivant dans une démarche RSE !

  4. Boldyreff
    mai 27, 2021, 5:02

    Les plantes stabilisées sont une excellente source d’inspiration pour l’aménagement des espaces mais on ne se pose pas toujours la question d’où elles viennent. Les procédés de stabilisation évoqués dans cet article sont des techniques intéressantes à découvrir ! Par substitution, par réhydratation…. il y en a pour tout type de végétal ! C’est enrichissant d’apprendre plus sur ce qui rend les œuvres en végétal stabilisé aussi uniques. Merci pour cet article !

Laisser un commentaire

Nos dernières réalisations

Voir tous