Pourquoi le végétal envahit le bureau ?
16 septembre 2020
Imaginer les intérieurs de demain
29 septembre 2020

Matériaux innovants : imaginer les intérieurs de demain

Découvrir de nouveaux matériaux innovants, trouver des alternatives dans le cadre de projets d’écoconception, repérer les tendances décoratives de demain… À la fois espace de travail, de découverte et d’inspiration, la matériauthèque de l’Innovathèque de l’Institut technologique FCBA, rassemble, sur une surface de 250 m², des milliers d’échantillons de matériaux. L’équipe de la matériauthèque propose ses services pour leur application dans les produits ou les aménagements. Entretien avec Léa Collette-Germier, consultante Conception et Veille Matériaux.

blank

Quel est le rôle de l’innovathèque ?

Notre cœur de métier est de réaliser une veille technologique constante sur les nouveaux matériaux innovants, procédés et systèmes, afin de la restituer à travers plusieurs types d’actions : organisation d’expositions (comme dans le cadre de notre partenariat avec Architect@Work) ; de conférences ; de publications dans des magazines d’architecture, dispenses de cours à des élèves, de formation professionnelle, de consultance, de veilles spécifiques pour des entreprises ; collaboration à des programmes européens de recherche autour des matériaux, etc. L’Innovathèque se positionne au sein de l’Institut technologique FCBA, ce qui nous distingue des autres matériauthèques françaises. Nous ne sommes pas une matériauthèque isolée, mais bénéficions de l’appui d’une structure et de tout un réseau CTI (Centres Techniques Industriels). Notre expertise variée nous permet d’accompagner nos clients tout au long de leur projet, de la définition du cahier des charges et du choix des matériaux, à la phase de conception du produit, voire aux tests en laboratoires et à la certification produit.

blank
blank

Qui fait généralement appel à l’Innovathèque ?

Nous avons une activité très large. Nous accompagnons des agenceurs, des architectes, des designers, des fabricants et des industriels tous secteurs confondus (aéronautique, de l’automobile, du packaging, etc.). Des entreprises comme Renault, Hermès ou Décathlon peuvent venir à la matériauthèque dans le cadre de leurs projets de conception, ou simplement pour s’inspirer et découvrir nos dernières matières référencées.

Quelles sont les tendances 2020 en termes de matériaux ?

Les demandes les plus fortes concernent les matières en rapport avec l’écoconception, à faibles impacts environnementaux. Tannage végétal pour le cuir à base de rhubarbe, enduit écologique à base de liège pour l’isolation thermique des bâtiments, concentré de coquilles d’huîtres pour les marquages routiers, textile à base de fibres d’agrumes, matériaux innovants à base de déchets organiques comme les cornes de bovins… Les produits biosourcés et recyclés, par exemple, inspirent ! Mais attention, il y a d’autres composantes que le sourcing matière qui entrent en compte dans l’écoconception d’un produit. Biosourcé ne rime pas forcément avec écologie, surtout si le produit n’est pas biodégradable en fin de vie.

Il est important d’étudier l’impact environnemental d’un produit tout au long de son cycle de vie pour trouver le matériau le moins impactant possible. Par exemple, un matériau alvéolaire très léger peut être très intéressant dans le cadre d’un projet d’écoconception, car son poids sera un atout lors de l’analyse du cycle de vie. De même que le végétal stabilisé, comme proposé par Cadre Vert, est une décoration intérieure intéressante, car bien moins impactante pour l’environnement que du végétal synthétique pétrosourcé. Enfin, parmi les autres demandes actuelles, contexte oblige, il y a aussi les matières en rapport avec les problématiques de santé.

Exposition Materi’Home : découvrir les nouvelles tendances matériaux

blank

L’exposition Materi’Home, des matières à vivre, fraîchement montée par l’Innovathèque, est présentée pour la première fois à Architect@Work Paris les 24 et 25 septembre 2020, avant de rejoindre le FCBA et les salons Architect@Work régionaux en 2021.À travers cette exposition, l’équipe Innovathèque invite à découvrir une sélection de nouveaux matériaux très variés à destination des aménagements intérieurs. Matières tactiles et connectées qui ouvrent la voie à de nouveaux usages, matières alvéolaires légères et systèmes d’assemblages innovants pour plus de modularité dans l’habitat, matières recyclées alternatives aux matériaux traditionnels, matières qui préservent l’environnement et la santé, matières tactiles et sensorielles…
L’exposition propose aux architectes et agenceurs des solutions techniques et esthétiques aux problématiques actuelles pour réinventer l’aménagement intérieur pour favoriser notre bien-être. Cadre Vert est fier de faire partie de la sélection de l’Innovathèque, et présente son séparateur végétal double face de la collection Diamant !

Petite sélection produits et matériaux innovants :

Collection Diamant / Cadre Vert – Séparateur en végétaux stabilisés

Cette technique naturelle permet de conserver la souplesse et l’aspect de fraîcheur du végétal d’origine. Les plantes ne nécessitent plus aucun entretien, ni arrosage, ni lumière, et ont une durée de vie de 5 à 12 ans. Sous forme de séparateurs végétaux double face, alliant les végétaux stabilisés au bois de peuplier, ils permettent de marquer les distances préconisées entre les collaborateurs. Une décoration écologique, esthétique et acoustique, moins anxiogène que le plexiglas. Modulaires, les séparations forment des compositions qui cloisonnent, occultent et isolent sans rupture visuelle et qui peuvent être reconfigurées à l’infini. Définitivement la tendance déco 2020 pour structurer les bureaux !

separateur vegetal matériaux innovants tendance deco indoor

Estompe / Senfa – Textile filtrant les ondes électromagnétiques

Pour réduire leur impact potentiellement néfaste sur la santé, ce revêtement technique enduit est capable de filtrer de manière sélective les ondes électromagnétiques (atténuation supérieure à 99 % des rayonnements), grâce à un motif spécifique imprimé avec une encre conductrice à base d’argent. Il permet ainsi une protection des données et des personnes lorsqu’il est utilisé comme enveloppe au sein d’un espace.

matériaux innovants textile

Métalskin / Meto&Co – Post-traitement métallique autodécontaminant

Ce matériau composite constitué à 92 % de cuivre s’applique comme une peinture, par projection à température ambiante. Il permet de revêtir toutes sortes d’objets ou de surfaces d’une peau souple capable d’éradiquer les bactéries, microbes, germes et virus. L’application de ce traitement biocide détruit 99 % des bactéries en 3 minutes et 99,5 % du coronavirus SARS-CoV-2 (qui provoque la covid 19) en 4 heures.

matériaux innovants métal

In’Ove / Jean de Dreuille – Prototype In’Ove en composition alvéolaire 3D

Ce mobilier habitable est conçu en Nomex 3D, une matière alvéolaire structurante et très légère qui peut se conformer dans les deux axes de cambrure et permet de réaliser des formes complexes. Un nouvel espace privatif est alors créé, permettant tour à tour de s’isoler ou de s’ouvrir au monde extérieur. Connecté et immersif, il dispose de toute la connectique nécessaire pour travailler ou simplement se détendre.

mobilier openspace tendance deco
materiaux innovants design tendance decorative

Métal liquide / Atelier Muquet – Métal liquide sculpté à la main

Cette matière présentée sous forme de panneaux est composée à 70 % de métal (bronze, laiton, cuivre, zinc, étain, aluminium, titane ou acier) et à 30 % de résine thermodurcissable qui permet de la travailler à froid et à la main. Cette composition lui confère une très grande robustesse à l’impact, mais peut aussi lui apporter de la souplesse, selon la résine utilisée. Cette matière se polit et s’oxyde comme du métal véritable et peut être personnalisée par un travail de finition (patine pigmentée, dorure, vernis, cire métallique, etc.). Une nouvelle idée déco prometteuse 

Wysips Glass / Sunpartner Technologies – Solutions photovoltaïques semi-transparentes

Ces vitrages intelligents incrustés de cellules photovoltaïques et connectées permettent la production d’énergie grâce à l’enveloppe des bâtiments. L’énergie générée par ces panneaux graphiques peut être utilisée en autoconsommation totale ou partielle, pour alimenter par exemple les fonctions d’une façade intelligente (capteurs, vitrage à teinte variable, brise-soleil, etc.). Quand écologie et économies vont de pair !

solution innovante tendance deco

Infos :

Institut Technologique FCBA / Innovathèque
10, rue Galilée – 77420 Champs-sur-Marne
http://innovatheque.fr
http://www.architectatwork.fr

blank
Léa Collette-Germier
Consultante Conception et Veille Matériaux
innovatheque materiautheque
There is 1 comment on this post
  1. CHRISTOPHE JACQUET
    octobre 09, 2020, 8:54

    Très intéressante publication !
    Merci Léa

Laisser un commentaire

Nos dernières réalisations

Voir tous