Comment éclairer un mur végétal intérieur ?
23 août 2021
Akena
04 janvier 2020

Comment éclairer un mur végétal naturel, un mur végétal intérieur en plante stabilisée ou plante artificielle ?

Mur végétal intérieur, le contexte de l’éclairage dans la décoration végétale

mur végétal stabilisé décor intérieur zen maison de champagne
Réalisation : Champagne Prévoteau-Perrier

Introduction

L’investissement dans une implantation de mur végétal intérieur, qu’il soit en plantes artificielles ou en plantes stabilisées, doit s’opérer avec une étude de sa mise en valeur par l’éclairage. En effet, mettre en lumière son mur végétalisé lui apporte davantage de valorisation, c’est impressionnant mais comment s’y prendre ?
Il existe plusieurs configurations et plusieurs avis sur les différents types de murs végétaux. Doubler les effets de rendu est un objectif que nous pouvons qualifier par le travail des ombres et lumières créés par l’exercice de la lumière. Ces effets permettent également d’accentuer la profondeur de la végétation, les reliefs des plantes, la surexposition et la sous exposition traduite par les ombres portées. Les couleurs sont plus étincelantes …  Mettre en lumière un mur végétal intérieur permet également, selon les lieux, de réguler la luminosité portée afin de conserver un éclairage toujours égal en journée hiver comme été, quelque que soit l’heure et surtout quand le soleil peut porter une incidence.

Nous allons donc ici traiter quelques exemples afin de vous guider dans cette réflexion selon des emplacements, des expositions, des typologies de murs végétaux en végétal stabilisé, en végétal naturel et en végétation artificielle.

L’éclairage d’un mur végétal intérieur double ses effets !

Vous avez besoin d’être convaincu ? Cette image réalisée sans trucage permet de vérifier que le travail de l’éclairage sur un mur végétal intérieur, qu’il soit en plantes naturelles, en végétal stabilisé ou même en végétal synthétique mérite toute son attention. En effet, comme pour un tableau à valoriser, la lumière porte un rôle prépondérant à sa mise en avant, les musées et galeries d’art le savent plus particulièrement. Dans le cas du mur végétal, il en est de même car l’investissement en vaut largement la chandelle. Il n’empêche que, comme pour toute réponse il y a toujours plusieurs solutions. Nous allons donc nous gratter la tête ensemble pour en étudier les contextes et les solutions favorables à y apporter. Dans le meilleur des cas nous atteindrons plutôt ce type de commentaire selon la qualité de la composition et du foisonnement végétal initial bien sûr : WAOUH ! et à l’extrême : j’avais pas vu !


mur végétal intérieur tendance déco reims paris france

Le matériel d’éclairage pour un mur végétal intérieur

Il existe sur le marché un grand nombre de produits et une diversité de marques, notamment des projecteurs de précision et d’utilisation réglables, mais sans se perdre dans les gros catalogues voici ce à quoi nous devons faire attention pour notre mur végétal intérieur :

mur végétal stabilisé spécialiste éclairage sur mesure

1 – Restituer la couleur du mur végétal intérieur

Le type de lumière s’exprime en kelvin et varie de lumière froide à lumière chaude selon ce que l’on cherche à éclairer et selon la restitution attendue.

2 – Le mur végétal intérieur et la puissance de l’éclairage

La puissance des projecteurs est étudiée selon la distance entre les murs végétaux et le zonage des ombres et lumières à porter, mais aussi selon l’effet recherché. Et un mauvais éclairage peut s’avérer aussi dommageable qu’un mur de piètre qualité esthétique.

3 – La distance entre le mur végétal intérieur et les projecteurs

Tout cela va dépendre du format du mur végétal intérieur : longueur, largeur et type de composition végétale. Mais également des espacements possibles afin de créer des zones bien alimentées en luminosité et surtout de la puissance des éclairages.


4 – La consommation du végétal en éclairage

Dans le cas de végétaux stabilisés, l’éclairage aura juste un effet esthétique, tout comme pour les plantes artificielles. Par contre, pour les végétaux naturels non stabilisés un bon éclairage est primordial.

5 – Le budget d’éclairage d’un mur végétal intérieur

Nous pourrons distinguer deux aspects : celui de l’électricien, de son travail de mise en œuvre et celui du matériel. Il est évident que penser ce poste en avant les travaux facilitera sa mise en œuvre et en optimisera le budget.

Comment éclairer un mur végétal intérieur ?

CAS n°1 : Le mur végétal naturel

L’éclairage d’un mur végétal naturel est la contrainte obligatoire des plantes vivantes en intérieur : en effet contrairement aux plantes stabilisées, les végétaux naturels ont un besoin constant en eau, mais également en luminosité. Il est primordial de bien prendre en compte ces deux critères avant la réalisation d’un panneau de plantes naturelles. Concrètement l’aide d’un professionnel, voir de plusieurs est indispensable, même si cela n’empêchera pas la dégradation possible de ce type de mur, car très difficile à entretenir dans le temps.

mur végétal naturel

CAS n°2 : Le mur végétal en plantes artificielles

Pour rappel, la densité apporte une consommation de lumière importante, il est donc nécessaire de bien doser la puissance des éclairages, pour ne pas se retrouver en mode « caverne éclairée à la bougie »

mur végétal artificiel spécialiste décoration végétale d'intérieur france
Réalisation : Restaurant Le Gaulois

CAS n°3 : Le mur végétal stabilisé

Il existe sur le marché un grand nombre de compositions de murs végétaux en végétal
stabilisé. Ces compositions sont différentes de par leur densité, mais également par le choix des végétaux. Par exemple, le mur de lichen stabilisé est d’une profondeur régulière de 3 à 5 centimètres, celui d’un mur en mousse boule peut varier de 4 à 20 cm en réhaussé et pour les tableaux ou les murs complexes ces types de compositions végétales peuvent atteindre 20 à 50 cm. La densité est un sujet de tout premier ordre car elle opère sur l’esthétisme même du rendu. Nous en tiendrons compte dans la recherche des ombres et lumières attendues tout comme celle de la puissance de l’éclairage à prendre en compte.

CAS n° 4 : L’éclairage d’un mur végétal en décoration végétal par leds

Ces procédés d’éclairages sont à prendre avec grand soin, car nous devrons prendre en compte l’étude de la composition, les effets de profondeur attendus notamment sur les espaces dédiés à ces effets. Le travail des structures permettant le rétro éclairage est souvent traité dès la conception des modules intégrant notamment, réseau led, transformateur et chemin électrique. Nous noterons ici que ces typologies de compositions végétales, structures et réseau électrique se doivent d’être parfaitement protégées par un traitement non feu (classement M1) pour le support du végétal mais aussi pour le végétal lui-même.

mur végétal naturel ambiance végétale tendance maison de champagne
Réalisation : Champagne Meteyer

CAS n°5 : L’éclairage par intérieur d’un mur végétal

Ces cas sont également complexes car le travail apporté sur le montage même du végétal nécessite un soin version haute couture : il est important de réguler l’harmonie des végétaux et des zones permettant à la lumière de s’introduire dans la composition. Exemple : l’éclairage a pour mission de mettre le feu au centre de la végétation dans le lichen stabilisé noir (et uniquement dans le lichen stabilisé noir) Dans ce cas précis il est évident que si ce n’est qu’un accessoire pour parfaire le rendu d’ensemble de cette composition, l’exigence de sa mise en œuvre reste possible uniquement pour du végétal stabilisé.


L’avis d’un professionnel de l’éclairage : Guillaume PERSENT du réseau Prolum 

M. Guillaume Persent du réseau « Prolum »

Le plus important lorsque l’on doit mettre un mur végétal en lumière c’est d’accentuer sa visibilité en utilisant les bonnes caractéristiques de l’éclairage. Le cadre végétal doit être éclairé suivant son environnement. On met plus de puissance dans une galerie commerciale que dans un restaurant car il faut toujours être plus visible que l’environnement. La température de couleur est importante, elle sera choisie en fonction du cadre végétal. Le 3000° kelvins (blanc chaud) aura tendance à réchauffer l’atmosphère mais peut modifier légèrement la teinte naturelle. La température de 4000 degrés kelvins sera idéale car elle sera la plus fidèle en terme de neutralité de couleur. Les températures froides (6500°k) auront tendances à bleuter et ternir le rendu des végétaux. La notion la plus importante et à ne surtout pas négliger sera l’IRC (Indice de rendu des couleurs), c’est la capacité du luminaire à restituer la vraie couleur du cadre végétal. Un mauvais choix de son IRC et la composition végétale sera terne et non étincelante. Chaque diffusion de lumière sera déterminée par un angle de projection de la lumière, soit pour cibler une partie, soit pour créer un dynamisme en fonction des zones d’ombres et de lumière. Toutes ces notions peuvent être conseillées par un spécialiste de l’éclairage au cas par cas et suivant les projets.


Conclusion :

Dans tous les cas, pouvoir prendre en compte l’ensemble des éléments pouvant influer sur le rendu de chaque projet : les plans, la luminosité des zones, les arrivées du public. Étalonner des idées et en échanger avec les professionnels concernés pour en déceler la solution la plus économique et responsable dans l’éclairage de votre mur végétal intérieur. Nous avons étudié 5 cas concrets afin d’aider les architectes, les décorateurs, les bureaux d’études et les clients à prendre conscience de l’importance de l’éclairage des murs végétaux. Car effectivement, que nous soyons dans une galerie marchande de magasin, dans un espace d’accueil d’entreprise ou dans des espaces de coworking nous avons pu constater que le rôle de l’éclairage dans la décoration végétale est une priorité à bien prendre en compte, et ce, dès l’initiation de la mise en œuvre et du planning chantier !

Nos dernières réalisations

Voir tous